À la découverte du Havre médiéval

En 2017, Le Havre, fondé par François Ier, soufflera ses 500 bougies. Mais la ville possède une histoire beaucoup plus ancienne. Découverte avec Stéphane William Gondoin.

Dernière mise à jour : 29/08/2012 à 08:59

Une porte médiévale dans le square Holker
Une porte médiévale dans le square Holker

Surplombant l’estuaire, le Prieuré de Graville atteste du passé médiéval de la ville et « des grandes heures de l’époque ducale et de l’aventure anglo-normande ». Le Prieuré conserve des traces de l’ancienne salle capitulaire gothique, ainsi que trois salles basses datant des XIIIe et XIVe siècles. L’église romane comporte « une nef romane, un chœur gothique du XIIIe, mais aussi le sarcophage d’Honorine, sans doute abandonné dans leur fuite par les religieux de Bayeux au IXe ». En plein cœur d’Aplemont est aussi préservée une motte féodale, vestige d’un site fortifié, et située, de nos jours, rue Pablo-Neruda.

Une porte du XIIIe siècle

Dans le square Holker, une arche rompt avec l’architecture et l’environnement urbains : « Il s’agit de l’ancienne porte d’une église bourguignonne, démontée dans les années cinquante par un riche Américain ». Ce dernier ne put emmener le monument outre-Atlantique car les caisses contenant les pierres furent interceptées par les douanes. L’acheteur renonça à récupérer son bien : « La municipalité décida de récupérer le bel ouvrage que l’on peut dater de la charnière du roman et du gothique (probablement XIIIe siècle) ». La chapelle Saint-Michel, située dans le virage de la côte d’Ingouville, « date des environs de 1480. Cette belle construction en silex est estampillée aux armes stylisées des Malet de Graville au-dessus de son accès latéral ». La ville haute abrite elle aussi des vestiges médiévaux : « l’existence des paroisses de Sanvic et de Rouelles est attestée dès 1035, dans une charte du duc de Normandie Robert le libéral en faveur de l’abbaye de Montivilliers ». Bléville apparaît tardivement dans les textes, mais      « le village possédait une église romane ». Le Havre cache bien son lointain passé : notre ville est plus vieille qu’elle n’y paraît !

Infos pratiques : Découvrez l’article de Stéphane William Gondoin dans le magazine Patrimoine Normand, N°82, disponible dans toutes les presses/kiosques. 6,75 euros

  1. Lemière françois
    30 août 2012 18:25
    Super vestige ! François, un nouveau havrais.