Les mots de Françoise Leclerc au Havre

Scrabble et retraite seraient-ils incontournables ? Détrompez-vous : le champion du monde est un jeune québécois de 20 ans ! Lorsque l’on pénètre dans les nouveaux locaux du Havre

Dernière mise à jour : 21/02/2012 à 11:03


Lorsque l’on pénètre dans les nouveaux locaux du Havre Scrabble, au 99 rue Jules-Lecesne, on est tout de suite séduit par l’accueil de Françoise, la convivialité de Monique.
Passionnées, accros du scrabble, elles revendiquent ce loisir « sans effets secondaires », hormis la joie d’un moment partagé. « C’est un loisir très agréable et complet. Jouer au scrabble permet d’entretenir la mémoire : c’est une bonne gymnastique cérébrale », nous confie Françoise Leclerc.
La présidente du Havre Scrabble souhaite changer l’image de cette activité, la dynamiser et l’ouvrir à tous : « Ce n’est pas une activité réservée aux retraités. Notre plus jeune adhérent a 24 ans. Tout le monde est le bienvenu, tous niveaux confondus ».
Depuis peu, des parties de vocabulaire courant sont organisées tous les mercredis : « Nous souhaitons montrer que le Scrabble n’est pas un jeu réservé aux cruciverbistes. C’est une façon de populariser ce loisir, en jouant avec les mots du quotidien ».
Pour répondre aux besoins et envies de ces passionnés, le local est ouvert tous les jours, même pendant les vacances… Une amplitude horaire qui permet à tous, actifs et non-actifs, de participer aux parties.
Ici, il y a certes des champions (Michel Onillon, champion de 1re série, compte parmi les licenciés), mais le plaisir du jeu l’emporte sur la compétition. « Tout le monde peut jouer et progresser au fil du temps. On peut choisir de venir ponctuellement ou quotidiennement : chacun son rythme, chacun son niveau ».
De plus, le prix à payer n’est pas un obstacle (20 e la licence, puis entre 0,75 e et 2 € la partie), stimulant et motivant.
Autant de raisons de venir grossir les rangs des licenciés !

De notre correspondante S.B.

Le Havre Scrabble,
99 rue Jules-Lecesne.
06 07 78 72 42